UNREC updates

1Dans un contexte décisif, les décideurs politiques et les directeurs techniques du Mali ont donné leur approbation aux Procédures standards opérationnelles (SOP) de sécurité physique et de gestion des stocks d’armes gouvernementales développées par le Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC), dans le cadre de la mise en œuvre de son Projet «Sécurité physique et gestion des stocks-PSSM Sahel».

Cette importante avancée a été obtenue à l’issue d’une semaine de consultations intenses entre les autorités maliennes et l’UNREC, en septembre 2017 à Bamako. Ces travaux qui se sont également été effectués en collaboration avec la Commission nationale malienne pour la lutte contre la prolifération des armes légères et les armes légères (CNLPAL) ont constitué en deux ateliers consécutifs que sont respectivement un atelier de validation de haut niveau politique et un autre de haut niveau technique.

Ces ateliers ont réuni plus de quarante de décideurs politiques et d’experts nationaux et qui ont eu à examiner de manière exhaustive les SOPs - PSSM sur la base des dernières connaissances et technologies de pointe notamment les normes internationales sur le contrôle des armes légères (ISACS) ainsi que les directives techniques internationales sur les munitions (IATG). Il faut en outre relever que ces SOPs ont de même été conçues en conformité avec les dispositions de La Convention de la CEDEAO sur les Armes légères et de petits calibres, leurs munitions et autres matériels connexes de 2006 que le Mali a déjà ratifié.

Pour ce pays qui fait actuellement face à une crise sécuritaire sans précédent, le contrôle et la sécurisation des armes légères et de petit calibre (ALPC) est d’une importante priorité pour les organes et institutions de sécurité du pays. Cette insécurité accrue étant les conséquences de la faillite de l’Etat libyen et d’une montée de l’extrémisme violent dans la région du Sahel ayant ouvert la voie à une prolifération des armes illicites dont se servent les groupes terroristes et divers autres groupes criminels. Tous ces facteurs et leurs impacts négatifs sur la sécurité, l’économie et le développement du pays justifient l’urgente nécessité d’une plus grande sécurisation physique et une meilleure gestion des stocks d’armes. À ces égards, la valeur du soutien apporté par l'UNREC en la matière ne saurait être déniée.
Au cours des quatre jours de travail, les experts en sécurité du gouvernement malien et de l'UNREC ont examiné et discuté à fond des différents aspects des SOPs tout en les amendant avec des apports pertinents dans une dynamique prospective pour l’avenir.

Quelques points de satisfaction ressortis de ces activités ont été d’avoir réussi à rassembler en un même lieu différents acteurs concernés par la question des ALPC pour des échanges interactifs et de les avoir informé et sensibilisé davantage. Pour preuve, à l’issu des travaux, la Commission de sécurité et de défense de l'Assemblée Nationale par la voix de son vice Président à déclaré que "... le comité est désormais mieux informé sur les liens entre ses travaux et la PSSM et en tiendra compte dans sa mission de légifération et de contrôle de l’action gouvernementale ».

Il faut noter qu’en août 2016, un atelier de travail a permis à l’UNREC d’assister les autorités maliennes dans la finalisation du projet de loi nationale sur les armes à feu.

Somme toute, il est issu de ces ateliers de validation de haut niveau qui ne peuvent qu’être considérés comme témoignage de la franche et parfaite collaboration entre l'UNREC et la République du Mali en matière de PSSM et de contrôle des ALPC, une version du Manuel SOP revue, améliorée et validée par les différents participants. Cela marque en effet l’adhésion des autorités maliennes à ce projet. Ainsi, sous la direction et le suivi de la CNLPAL, il ne reste qu’à procéder à une adoption du document dans les meilleurs délais comme norme nationale et document officiel de référence PSSM.

L'UNREC reste toujours disponible et continuera d’apporter aux autorités maliennes, le soutien dont elles ont besoin en vue d’un contrôle efficace PSSM et ALPC dans tout le pays et par delà, dans la région du Sahel.

w6  w12 

 

 

 

 

 

 

 

 

Album Photos de l'activité

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Inscription a notre newsletter

() Mandatory fields

×

UNREC on Facebook